PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Voir les messages sans réponses
 

Le monde

 
SujetsMessages
Derniers Messages

Lac Réservoir (2275-2277 AûM)

 
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Présentation

PrésentationLe Lac Réservoir a résisté à la Vague Verte, autant par sa géographie que parce qu'il n'intéressait guère les Ekes. Une armée a bien tenté sa chance, cherchant à s'emparer de Cachevoie lors de la seule bataille des Guerres du Mal ayant affecté directement le Lac Réservoir. Les Réservistes, seule armée locale, les ont vaincus sans mal : à moins de s'engager dans les rudes collines alentours, il est difficile de remonter la Gorge et son sentier étroit et sinueux, puis de prendre d'assaut Cachevoie qui en garde la sortie. Les Huit dirigent ce lieu, encore que personne ne sache vraiment qui ils sont. De petites communautés multiraciales résident tout autour des eaux pures et froides, et le lieu prête à l'entraide. Cette dernière n'est pas superflue : depuis la Vague Verte, le commerce est devenu difficile et subsister est devenue la préoccupation majeure des habitants du Lac Réservoir. Entretenir leur armée est une préoccupation des Huit, mais ce choix a ses conséquences. Le Lac Réservoir, région paisible, s'appauvrit.

Il faut dire que l'Orichalque, ce métal rarissime que seuls quelques rares forgerons savent travailler et qui était le cœur de leur commerce se fait rare. Il y a maintenant plus de 150 rêvs que la météorite qui a apporté ce métal étrange, a frappé le sud de la région. Avec la guerre, le repli sur soi, des créatures malfaisantes ont de nouveau envahi les collines du Plateau Endin. Elles rendent peu prudent tout voyage autrement que par les eaux sereines. Ces mêmes créatures menacent aussi le sud, vers Hommlet, petit village anciennement fort riche, qui ouvrait l'accès vers la récolte de ce précieux Orichalque brut. Mais désormais, alors même qu'il se fait rare, se font tout autant rares les courageux capables d'aller ratisser jusqu'à 4-5 jours d'Hommlet pour tenter de trouver cette ressource achetée à prix d'or, surtout depuis l'abandon de la Forteresse d'Iril.

Alors, pour passer le temps et la faim, on parle de ce qui se dit dans chaque auberge des Huit Cités et des villages du Lac Réservoir. On dit que dans les régions au sud d'Hommlet, on peut revoir les robes brunes des Adorateurs de l’œuf. Une secte étrange dont les membres prient pour le retour d'une nouvelle météorite. Cela fait sourire parfois, car personne n'ignore, autour du Lac, le vieux dicton : "on n'a pas fait Hommlet sans casser un œuf". Et d'ajouter : "et s'ils parvenaient à en casser un autre ? Bon allez, je ne voudrais pas avoir la voix de Cachevoie ni paraître d'un esprit trop délabré. J'ai les crocs au Nord, alors foin de palabres. Même si je suis aussi riche qu'à Darnish, et que je me tâte à Einstadt, il me faudra bien faire le curieux à Véluna. Et si tout se passe bien, alors je pourrai faire le bon à Verbobonc !
Modérateur: MoW
78Présentation gén...
Mer 17 Sep - 21:25
MoW Voir le dernier message

Pays du Grand Fleuve (2275-2277 AûM)

 
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Présentation

PrésentationLe Pays du Grand Fleuve s'étend du nord au sud sur des milliers de kilomètres, au milieu d'AnäMna, séparant de fait l'est et l'ouest. Il suit le cours du fleuve qui lui donne son nom. Au sud, ce sont d'immense montagnes quasiment infranchissables que pourtant les armées Ekes sont parvenues à occuper, puis à franchir pour déferler sur l'Eldénérior et remonter au nord par l'est. Au centre, les montagnes s'élargissent pour former l'immense plateau Endin, un ensemble de petite et moyenne montagne qui grouille de créatures diverses. Enfin, au Nord, les montagnes se transforment en collines et accompagnent le Grand Fleuve jusqu'à son embouchure glacée.Ici vivent les Endins, un peuple hostile à tous les autres, qui ne tolère que le passage sous escorte sur son territoire. Craint, ce peuple reste puissant grâce à un lien antique, l'Almada, qui lui permet d'établir un lien complet et total entre Endins, autorisant un échange d'information à l'échelle d'un peuple entier, sans aucune limite. Aujourd'hui, objet de toutes les convoitises des Ekes qui, dans leur guerre permanente, souhaitent désormais relier leurs fronts Est et Ouest, pour ne pas reproduire les erreurs de leurs prédécesseurs. Le Passage le plus évident, le Plateau Endin, sera le lieu de cristallisation de toutes les crises.
Modérateur: MoW
11Espaces géograph...
Dim 25 Jan - 18:11
MoW Voir le dernier message
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Estuaire

EstuaireL'Estuaire est une région froide, parfois glacée, qui comprend l'immense estuaire du Grand Fleuve Sacré, mais aussi de l'Endin, qui finit par se jeter au même endroit. Cette région est sous domination de l'Almada Mercadien, qui assurent, en bons marchands, le transfert des marchandises de l'est vers l'ouest au nord d'AnäMna, entre l'Eldénériot, et le Yetsiban et les Provinces Unies.
00
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Les Arujs

Les ArujsUn ensemble de moyenne montagne, séparé des Bras par une plaine fertile. L'ensemble est contesté par le Yetsiban et les Provinces Unies, mais de fait, le lieu est pour l'instant sous l'égide des Endins du Pays du Grand Fleuve, en l’occurrence l'Almada Mercadien. C'est ici que transitent toutes les marchandises passant de l'est à l'ouest, ou vice-versa, au nord d'AnäMna.
00
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Les Bras

Les BrasDe grandes collines vertes qui entourent l'immense Grand Fleuve qui désormais paresse, comme s'il voulait attendre encore avant d'atteindre les régions glacées où s'ouvre son estuaire et où ses eaux viendront se mêler aux eaux salées de la Mer. Les Bras courent donc du nord au sud, à l'est et à l'ouest du Fleuve.La zone est sous le contrôle du féroce Almada Unien, rudes combattants qui protègent particulièrement le passage est-ouest qui court entre le Yetsiban et les Déserts d'Angoror.
00
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Monts Lifialct

Monts LifialctLes Monts Lifialct dominent de haut les déserts de l'ouest. Barrière rocheuse sur l'axe des nuages qui viennent de l'est, ils sont extrêmement verts et humides et donnent d'ailleurs naissance aux deux Lifialct (mineur et majeur), qui bordent le sud de l'Eldénérior.Ces monts sont sous la responsabilité de l'Almada Unien, les moins flexibles des Endins, qui veillent jalousement sur les sources des deux rivières.
Séchenne
00
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Plateau Endin

Plateau EndinL'immense plateau qui occuper globalement le centre du Pays. L'endroit où les Endins sont le plus dispersés et laissent proliférer tous les monstres possibles, leur confiant indirectement la tâche d'interdire l'accès à ce plateau.Quand les Aduals tentèrent de le traverser, ils laissèrent plus de 20% des leurs morts, mais finirent par obtenir le droit de passage. Mais qui ne l'obtient pas ne peut espérer traverser cette moyenne montagne aux paysages si variables.Ici règne l'Almada Philien, Endins qui aiment autant la réflexion et l'esprit que l'usage des pouvoirs de l'esprit pour interdire l'accès à ce plateau aux étrangers.
Mine-Pont d'Entreterre, Monastère de Tinok, Monastère de Thôsolefae
16Ramasser les fra...
Dim 25 Jan - 2:03
Ysarn Voir le dernier message
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Vallée de la Fontgrise

Vallée de la FontgriseLa vallée de la Fontgrise part des impressionnantes chutes de la rivière éponyme jusqu'à son affluence avec la Nêifea. C'est une vallée enserrée dans les hauteurs du Plateau Endin au nord, et du Versant du Désespoir au sud, fertile et bien gardée, car axe de pénétration majeur vers le coeur du Pays du Grand Fleuve.Sur la rive nord de la vallée règne l'Almada Philien, Endins qui aiment autant la réflexion et l'esprit que l'usage des pouvoirs de l'esprit pour interdire l'accès à ce plateau aux étrangers. Sur la rive sud de la vallée règne l'Almada Museïen, sans doute la plus calme des Almadas. Elle n'en est pas moins responsable d'Isnaoel, la forteresse qui garde l'entrée de la vallée.
Kêldonah, Inedole
00
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Versant Venteux

Versant VenteuxDes crêtes déchiquetées, soumises à un vent permanent soufflant d'est en ouest, sans jamais s'arrêter. Un lieu où on peut devenir fou uniquement à cause de cette permanence et du bruit du vent.Ici, c'est le domaine de l'Almada Museïen, sans doute la plus calme des Almadas. Mais ils sont tellement dispersés, que les lieux sont un havre pour les pires créatures d'AnäMna..
Chaîne de l'Eperon, Nulb, Deux-Tours, Ruines de Gardesort
46666Sur la route pou...
Mer 31 Aoû - 21:21
Kurdran Voir le dernier message
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Versant du Désespoir

Versant du DésespoirAnciennement Versant Pluvieux, les Endins Museïens qui en ont la garde l'auraient renommé ainsi après la tragédie ayant affecté les Aduals sur ce versant est des montagnes, alors qu'ils contemplaient l'immense forêt qui s'étendaient dans la plaine que ce versant domine, qu'ils appelèrent Espoir (Eglaenh). Des versants très prononcés et verts, dont les pieds se baignent dans les méandres du second plus grand fleuve d'AnäMna, la Nêifea.
00
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Montagnes de l'Antre Sacrée

Montagnes de l'Antre SacréeSituées tout au sud du Pays du grand Fleuve, les Montagnes de l'Antre Sacrée s'élèvent au-delà de ce que les limites physiologiques des races d'AnäMna peuvent supporter. Ici, en un endroit que nul ne connaît car nul ne pourrait espérer s'y rendre, naît le Grand Fleuve, nourri par les neiges qui fondent au plus fort de la saison chaude.Pourtant, on murmure que c'est au cœur de ces montagnes que dorment les secrets du peuple Endin, gardés avec férocité par le pourtant pacifique et calme Almada Museïen.
00

Yetsiban (2264 AûM)

 
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Présentation

PrésentationLe roi vient de mourir, sans avoir achevé son œuvre et surtout en ayant vu mourir ses deux fils et sa fille. Il est donc le dernier de la lignée des Laï Merp, sans héritier. Il laisse un royaume économiquement fort, possédant encore une grande capacité militaire, mais dont les défis sont grands : gérer l'afflux de réfugiés qui pensaient trouver ici une certaine reconnaissance pour avoir été les remparts du Yetsiban contre l'Empire pendant longtemps, obtenir des victoires contre l'Empire pour rétablir la confiance, et surtout, surtout, éviter de sombrer dans les querelles internes qui ne pourraient que servir l'ennemie dans sa croisade contre les "rebelles" du Yetsiban.Derrière ces question, il reste surtout à rassurer un peuple qui commence à avoir peur. Car, maintenant que leur Roi juste et bon est mort, le peuple se demande ce qui va se passer. Aux yeux du commun, personne n'est capable de reprendre les rênes en ces temps de guerre avec quelque espoir de succès... Alors, l'optimisme n'est pas de mise dans les rues de Maï Nyeh et de toutes les cités, pas plus que dans les campagnes où tous pleurent avec sincérité leur Roi. Ce peuple n'aura sans doute pas compris ce qui se déroula à Maï Nyeh, le jour même des obsèques du Roi, tandis que des étrangers semblaient semer le désordre dans la ville, sans doute pour manifester leur colère en ce jour où le recueillement aurait dû s'imposer. D'ailleurs, les nobles ne parlent-ils pas de prendre, enfin, des mesures contre les étrangers, accusés de tous les troubles, voire contre les Ordres Nouveaux dont le peuple, même s'il les apprécie, estime qu'ils ont joué un rôle dans la venue des temps de malheur, particulièrement quand leurs fondateurs ont tout simplement disparu sans raison. La bataille entre progressiste et traditionaliste, qui n'a jamais vraiment cessé depuis les jours où le Roi prit le pouvoir et secoua le joug de l'Empire, reprend désormais de plus belle, alors même que l'Empire est aux portes du royaume, alors même que, disent les plus pessimistes, l'effondrement est proche. Dans cette ambiance lourde, qui pourra prétendre à reprendre en main la destinée du Yetsiban ? Qui pourrait prétendre raviver les faibles braises de la Lumière de l'Est, dont seuls les feux seraient sans doute capables de repousser la vague verte qui monte du sud ?
Modérateur: MoW
22Histoire
Mer 31 Oct - 11:53
MoW Voir le dernier message

Royaume d'Ohitol (2264 AûM)

 
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Présentation

PrésentationAnciennement une des Sept Seigneuries du grand Yetsiban, que reste-t-il de la forêt d'Ohitol depuis qu'elle est devenue un royaume indépendant ? A peine la moitié de sa surface originelle, puisque son dirigeant actuel, le Roi Ohitol, fut forcé de céder au Yetsiban, en échange du fait de devenir un Royaume à part entière, les forêts d'Anglitour et de Crimont. Désormais, les réfugiés et les problèmes qu'ils amènent s'accumulent et le manque d'espace n'est pas le moindre d'entre eux.Seigneurie humaine, puis royaume humain, il a toujours fait une place de choix aux Aduals de la branche Ohitol, dont il possède d'ailleurs le nom. Les deux races vivaient en paix, dans le respect des traditions de chacune, comme le montre l'organisation et la vie à Dêlea, la capitale. Mais depuis l'invasion des Cent Royaumes par l'Empire, puis, par la suite, conséquence de la guerre continue entre l'Empire et le Yetsiban, les réfugiés Adual affluent par milliers vers cette terre de promesse qui ne peut, hélas, les contenter, mais peut-on lui reprocher de ne pas pouvoir donner ce que nul en Ohitol n'a jamais promis ? Alors, depuis que la démographie s'est inversée, les Aduals devenant largement majoritaires, depuis qu'ils ont amené avec eux leurs propres problèmes internes, les tensions s’exacerbent. Entre tenants de l'Interdit et tenants de la Musique, entre Loyalistes au pouvoir actuel en Eglaenh et Rebelles, les divergences de vues ne manquent pas. Et de plus en plus, les débats dégénèrent en batailles rangées, sanglantes. Mais ces tensions au sein du peuple Adual prennent aussi un tour inter-racial. En effet, depuis qu'ils sont devenus la race principale, les Aduals estiment qu'il serait normal que le pouvoir leur soit confié. Et l'une de leur première revendication est que la forêt doit être de nouveau réunifiée, pour former un seul et vaste royaume capable de nourrir l'ensemble du peuple d'Ohitol. Ils sont conscients que leur propriétaire actuel, le Yetsiban, refusera une telle réunification, mais que savent les humains des besoins des Aduals ? Et puis, la mort du Roi Kürwenal en Yetsiban, qui laisse un pouvoir vacant, donc faible, n'est-elle pas un signe que la destinée du Royaume d'Ohitol doit se forger maintenant, selon une toute nouvelle direction ?
Modérateur: MoW
11Carte
Ven 2 Nov - 20:12
MoW Voir le dernier message

Wol'Drun (2258-2264 AûM)

 
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Présentation

PrésentationL'histoire retiendra que c'est à sa troisième tentative que l'Eken-Tankra a finalement vaincu le Wøl'Drun. Pays de sables et de vents, pays des Wøls, aussi appelés les hommes-chiens, il est désormais asservi par son voisin et ennemi de toujours ! Les Ekes tyranniques sont installés dans les villes et gouvernent les axes principaux, soucieux uniquement de l'acheminement de leur logistique vers le nord et les montagnes à l'est, car leurs armées livrent d'autres combats lointains qui dépendent de ces approvisionnements. La société Wol est secouée par cette défaite. Longtemps tournée vers le vent et le sable, construite autour des solides Pousse-Sables dont les caravanes arpentent les dunes, des imprévisibles Obliques, qui évoluent en solitaire ou en bande de pillards sur de rapides vélivols, vélichars ou chars à voile, des instables Fréoles, qui ont maîtrisé le vent et naviguent sur leurs drakkairs de villes en villes, des Abrités qui se sont réfugiés derrière les pierres et exercent leurs arts et métiers, des maniérés et riches Palatins, qui habitent les palais et gouvernent les villes en règlant les échanges marchands, elle hésite. Car elle sait qu'elle est à un tournant de son histoire. Et tous ne se plaignent pas de l'occupation. Les Abrités n'ont jamais autant produit pour les Ekes. Les Palatins n'ont jamais été aussi riches. Les Pousse-Sables n'ont jamais autant sillonné les déserts avec leurs caravanes. Les Obliques n'ont jamais eu autant de caravanes à piller. Les Fréoles n'ont jamais eu autant de merveilleux voyages et rencontres à faire. Mais dans cette acceptation de l'occupation, les Muages de l'Ile-Oeuf savent que les Wøls risquent bien plus qu'ils ne pensent : car ils risquent leur âme ! "Nul ne peut s'approprier le désert et ses vents", ont déclaré les Muages quand ils ont envoyé une bouteille à la mer de sable des Wøls pour réveiller leur fierté. La Hørde a quitté Wøl-Und en secret pour débarquer à Irkwalf Melømdra, Extrême-Aval. En secret, elle a commencé sa mission. Mais quelle est-elle ? Nul ne le sait exactement même si tous s'accordent pour dire qu'ils sont partie en quête d'Extrême Amont, Irkwalf Assulaf, la cité légendaire que personne n'a jamais vu, source et origine du Vent, source et origine, disent les Muages, de l'âme Wøl. La Hørde. Un nom simple qui a éveillé l'inquiétude des Ekes et des Palatins, alors qu'il apparaissait dans les conversations des Pousse-Sables. Quand les Obliques se mirent à chuchoter à ce sujet et les Fréoles à la chercher, alors les Ekes surent que la Hørde ne devait pas passer, car avec elle, dans son sillage, c'est tout un peuple qui risquait de se mettre à contrer. Et cela, l'Empereur Vert des Ekes, Kalik, ne pouvait pas l'accepter.
Modérateur: MoW
22Informations sup...
Dim 4 Nov - 1:24
MoW Voir le dernier message

Yamato (2257-2264 AûM)

 
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

La guerre des Empereurs (2257-2264 AûM)

Après l'échec des Négociations de Li-Lung et la mort des Samas, alors que le pays ne savait guère que faire, une nouvelle menace a forcé les survivants aux événements des Négociations de Li-Lung à s'entendre pour que la fonction impériale soit reprise de façon tournante entre les Kantos.Mais la Chute du Yamato, en clair la conquête de son île centrale par les cités volantes Vxôxs, afin de permettre à Toog-au-masque-d'Opale de violer le dernier Secret d'AnäMna aura fini par ébranlé définitivement cette société figée. Les Geïshas se déchaînent désormais dans le chaos né de la Chute, sans que l'ordre du Shisen-Gumi (les Gardiens) ne parvienne à juguler le chaos. Une réunion est alors proclamée pour mettre fin au chaos politique créé par le poste d'Empereur tournant. Tous sont d'accord pour qu'il n'y ait qu'un seul Empereur pour reprendre le pays en main. Mais nul n'est d'accord pour savoir qui il devrait être. Ceci est donc le récit de la façon dont se passèrent les discussions. Et comment la Guerre des Empereurs, entrevue par tous, devait se déclencher, ou pas.
Présentation
1117Les bannières du...
Mar 20 Nov - 19:40
MoW Voir le dernier message
Sujets actifs du jour
Top 20 des posteurs du jour
Top 20 des posteurs du forum

Nouveaux messagesNouveaux messagesPas de nouveaux messagesPas de nouveaux messages  Forum VerrouilléForum Verrouillé